Sport pour tous, tous pour le sport !

 Le mouvement sportif a ouvert la  signature à une pétition nationale " Sport pour tous, tous pour le sport ! ". En voici le texte... « Nous, sportifs, dirigeants de clubs, bénévoles, passionnés, citoyens demandons que le sport bénéficie de moyens à hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux. Pour que le sport compte, je signe....

 

Logo ptition nationale

Le Comité Directeur de la FFPJP adhère totalement et a voté à l’unanimité en sa réunion des 21-23/09/2018 :

  • d’apporter sa signature à la pétition en y sollicitant tous ses organes déconcentrés et licenciés
  • de faciliter la signature d'urgence par ses adhérents, salariés, sympathisants, les parents et les partenaires des clubs en mettant l’accès à ladite pétition sur le site internet de la FFPJP, sur ses comptes Facebook et Twitter.

Le sport a besoin de vous. Cliquez ci-dessous sur "signer la pétition"

http://lesportcompte.franceolympique.com/cnosf/lesportcompte/

 

Pourquoi signer la pétition ?
Au vu de la baisse spectaculaire des dotations de l'état le mouvement sportif a décidé de se mobiliser fortement. C'est une initiative unique qui peut avoir des répercutions énormes mais qui aussi se traduire par un raté. Il ne dépend que de nous mouvement sportif qu'elle réussisse.

Pourquoi faut-il se mobiliser ?

Le poids économique du mouvement sportif, bénévolat inclus, est estimé à minima entre 20 et 25 milliards d’euros. Son impact sociétal prenant en compte les apports incontestables en termes d’éducation, de santé, de lien social, d’intégration, de mixité, est difficile à quantifier sur le plan économique. Il est néanmoins reconnu de manière quasi unanime et doit être placé prioritairement dans le cadre des missions d‘intérêt général librement consenties par le mouvement sportif.

Il faut rappeler que celui-ci compte 180 000 associations, affiliées à 106 fédérations membres du CNOSF, animées par 3,2 millions de bénévoles et comptabilisant plus de 17 millions de licenciés.

Nous pouvons rappeler avec beaucoup de fierté que le mouvement sportif représente le premier des mouvements associatifs, qu’il dispose d’un maillage territorial complet et que souvent le club sportif sert de deuxième famille à nombre d’enfants qui s’expriment à travers lui.

Pour ce qui est des pratiques compétitives, on peut rappeler que sans club pas de champion, pas d’Equipe de France et donc pas de fierté nationale, pas d’émotions partagées, mais aussi pas de compétition et il y en des milliers chaque week-end partout en France

Enfin sur le plan économique, outre les chiffres indiqués plus haut, on peut rappeler que l’explosion des pratiques sportives de ces dernières années a créée autant d’activités commerciales, que droits de télévision, paris sportifs, salaires et par voie de conséquence charges sociales, sont en augmentation spectaculaire et que la France s’est fait une spécialité d’organiser de grands évènements sportifs internationaux à fort impact économique.

Tout ceci doit servir à démontrer que l’Etat reçoit du sport beaucoup plus qu’il ne lui donne, qu’il ne doit donc pas le considérer comme une charge mais comme un investissement, qu’il est indispensable à toutes les populations et en particulier à la jeunesse, et que soutenir le mouvement sportif c’est pérenniser ses actions et renforcer ses apports humains économiques et sociétaux.

Au vu du bouleversement spectaculaire de l’éco du sport ces dernières années, nous devons affirmer que le sport peut aussi financer le sport et permettre ainsi de réaliser l’ambition de faire de la France une nation sportive à l’horizon 2024.

Le budget est la traduction de la considération qu’une Nation porte à un secteur d’activités.

Pour le Sport, pour notre sport, je m’engage et je signe !

Agenda 2018

Vidéo Web TV FFPJP

Compteur Visiteurs

1.png1.png6.png2.png9.png0.png7.png
Aujourd'hui185
Hier535
Cette semaine1664
Ce mois9554
Total1162907

mercredi 17 octobre 2018 08:49